bob竞猜app下载

                                    [Nostalgie des jours tibétains] Les festivals pendant mon séjour au Tibet (partie 2)

                                    Publié le 2020-02-12 à 12:41  |  China Tibet Online

                                    La fête Shoton

                                    Chaque 1er juillet, du calendrier tibétain, selon la tradition, les moines sortent après des jours de pratiques assidues. La famille et les amis s'accueillent avec du yaourt et chantent et dansent ensemble. "Shoton" signifie "fête du yaourt". Tradition depuis le début du XVIIe siècle : les gens présentent des opéras tibétains, et les artistes d'opéra tibétain de toutes les écoles se réunisent à Lhassa Norbulingka pour un concours de performances qui dure plusieurs jours. Le festival Shoton s'est progressivement transformé en un festival principalement consacré à l'opéra tibétain et à la célébration.



                                    La fête du bain

                                    Le festival du bain au Tibet a une histoire d'au moins sept ou huit cents ans. Cela a beaucoup à voir avec l'astrologie. Lorsque Vénus appara?t en juillet, l'activité du bain commence et atteint progressivement son point culminant. L’étoile dispara?t et la fête du bain prend fin.

                                    Les Tibétains croient que pendant la semaine où Vénus appara?t, l'eau est particulièrement sainte, ce qui peut enlever la saleté et guérir les maladies. Ainsi, pendant ces sept jours, les hommes, les femmes, les personnes agées et les jeunes se rendent à la rivière pour se baigner et laver leurs vêtements et leur literie, puis faire un pique-nique.

                                    La fête de la déesse

                                    Le nom de la fête est Dpalldanlhamo. Elle est aussi généralement considérée comme la journée de la femme au Tibet. Chaque année, à la veille du 15 octobre du calendrier tibétain, les habitants de l'ancienne maison de la rue Barkhor doivent repeindre leurs maisons pour remplacer certaines fa?ades jaunes et grises par des fa?ades blanches flambant neuves. Ce jour-là, le Bodhisattva roi du monastère de Jokhang à Lhassa, la mère du ciel de bon augure, "Dpalldanlhamo", sera invité à faire un grand sacrifice annuel de routine. Après une série d'activités pour les dieux, la statue de la mère céleste est retournée au temple Jokhang et a retrouvé le tr?ne original.


                                    Fête religieuse de la Lanterne

                                    Le 25 octobre dans le calendrier tibétain est le jour où le fondateur de la secte Gelug du bouddhisme tibétain, Tsongkhapa, est décédé. En mémoire de ce grand chef religieux, les temples Gelug du Tibet et des régions tibétaines des quatre provinces adjacentes organiseront de grandes activités sacrificielles avec des chants, des kowtow, des cérémonies d'offrandes de lampes, etc.


                                    L'objectif est de transmettre les beaux éléments de la culture, du patrimoine religieux et de l'histoire nationale en organisant des rituels et des fêtes de célébration universelle, afin que la tradition spirituelle soit transmise de génération en génération pour chaque famille. C'est aussi une bonne chose pour la nation, le pays et le monde.

                                    (Rédactrice : Lucie ZHOU)

                                                                      ag真人平台

                                                                      皇冠足球投注官方网站

                                                                      宇宙彩票注册

                                                                      六福彩票官网站

                                                                      彩票首页欢迎你

                                                                      机选一注摇一摇

                                                                      大赢家即使比分

                                                                      皇冠比分网址

                                                                      360直播